Deux Libanais parmi les cinq

lauréats du prix Mahmoud Kahil

KOHIL.jpg
 


Ce concours récompense des artistes du monde arabe dans plusieurs catégories liées au graphisme, à la bande dessinée et à la caricature.


Les cinq lauréats du prix Mahmoud Kahil 2016 ont été annoncés lors d'une conférence qui s'est tenue à l'Université américaine de Beyrouth (AUB). Organisé par la Mu'taz et Rada Sawwaf Arabic Comics Initiative, pour la seconde année consécutive, le prix Mahmoud Kahil récompense des artistes du monde arabe dans plusieurs catégories liées à l'illustration.
La directrice de cette initiative, Lina Ghaibeh, a ouvert la conférence en présentant Rada Sawwaf et le Dr Hala Muhtasib qui, ensemble, nomment les vainqueurs du 2e prix Mahmoud Kahil. L'Égyptienne Doaa' al-Adl, du journal al-Masri al-yom, remporte ainsi le premier prix de la catégorie caricature politique alors que le Libanais Fouad Mezher est titulaire du premier prix de la catégorie roman graphique. Le Tunisien Othman Selmi reçoit le prix de la catégorie bande dessinée ; l'Égyptien Mohammad Mustafa celui de la catégorie illustration graphique/informatique ; et la Libanaise Maya Fidawi celui de la catégorie illustration des livres de jeunesse. Alors que les deux premiers prix sont dotés de 10 000 dollars chacun, les trois suivants reçoivent 6 000 dollars chacun.
Tenant à exprimer sa reconnaissance envers les membres du jury venus du monde entier, Rada Sawwaf a également lancé une fleur aux artistes « qui nous font partager leur œuvres chaque année ; à la presse pour l'intérêt qu'elle porte envers cet événement qui vise à promouvoir et à soutenir la recherche portant sur les bandes dessinées arabes, et à encourager la production, l'étude et l'enseignement de ce domaine ».
Le jury de l'édition 2016 du prix était composé d'Andrew Warner, auteur de Brief Histories of Everyday Objects du journal américain New York Times ; d'Armand Homsy, caricaturiste du journal libanais an-Nahar ; de Bahia Shehab, fondatrice du programme de graphic design à l'Université américaine du Caire ; de George Khoury (Jad), chef du département animation à la Future Television ; de Jean-Pierre Mercier, conseiller scientifique à la Cité internationale de la bande dessiné et de l'image (La Cité, Angoulême), et du dessinateur égyptien de bandes dessinées, Mohammad Shennawy.

KOHIL2.jpg
La lauréate Doaa' al-Adl, par ailleurs figurant sur la sélection de la chaîne BBC des 100 femmes les plus influentes dans le monde, raconte que cela fait dix ans qu'elle travaille dans ce domaine. « J'ai toujours été passionnée par les dessins caricaturaux ». Elle ajoute qu'elle est « consciente de cette grande responsabilité qui (lui) incombe face à ce métier », qui lui plaît énormément. La gagnante s'est déclarée très heureuse et honorée par ce prix, et a « tenu à remercier l'AUB ainsi que les membres du jury pour l'intérêt qu'ils ont porté pour mon travail ».
Deux prix honorifiques ont été également décernés lors de la conférence. Le Lifetime Achievement Hall of Fame au Libanais Habib Haddad, caricaturiste pendant trente ans au journal al-Hayat ; et le prix The Comics Guardian (Le gardien de la caricature) aux fondateurs de la revue Cairo Comix.
À signaler que près de 356 œuvres des lauréats et des finalistes sont exposées au West Hall de l'AUB.
A. A.


Page lue 1775 fois