Djamel Lounis la caricature

en Algérie et en évolution

lounis.jpg

Peut-on avoir un petit aperçu sur votre parcours professionnel ?

-Djamal Lounis né alger dessinateur de presse,membre de Association des dessinateurs de presse francophones, et Ambassadeur Algérie a United Sketches une association pour la liberté d'expression et la défense des dessinateur en exil basé en France, j'ai commencé a dessiné tout petit je suis attiré par l'image,les revue et livre de BD ont été rare dans les année fin70 et début 80. a l'école je reproduis sur mon cahier de classe les héros et les personnalités des dessins animé qui passe a la télévision malgré mon talent de dessinateur je n'ai été pas encourager par mon milieu familial je suis même arrivé a dessiné en cachette, ou lycée je caricature mes camardes de classe pour se marrer .mon premier job dans le demain c'est dans une agence de communication embouché comme illustrateur je conçois des affiches et catalogues de publicité pour des entreprises, après cette expérience je quitte et j'abandon le dessin , je reviens en 2007 avec ma premier exposition à alger au goeth institut puis a Berlin un succès au fil des mois mes participation s'enchaine dans différentes salon et festival local et international Doha ,France , Belgique ... récompensé premier prix dans le festival international de dessin de presse et d'humour de l'estaque à Marseille. actuellement je suis de dessinateur de presse dans le quotidien le jour d'algerie.

Comment se porte l'art de la caricature en Algérie ?

-la caricature en Algérie et en évolution, une nouvelle génération de dessinateurs qui ont de talent et une ouverture et il ont de l'audace a toucher au interdit ,ils se battent pour arracher plus d'espace de liberté et sont entrain de reprendre le flambeau de cette art mais je dirai que le chemin sera long.

Recevez-vous des pressions/menaces suites à certaines prises de positions ?

-personnellement j'ai pas encore reçu des pressions pour me prise de position.

Comment le citoyen reçoit votre travail ? Existe-t-il une interaction ?

-chaque dessinateur il a ces fans et chaque lecteur admire tel au tel dessinateur moi je possède mes lecteurs qui suivent mes dessin quotidiennement sois en Algérie ou a l'étranger puisque je les publie en longue française

Les caricaturistes s'organisent-ils ? Existe-t-il des manifestations ou des événements célébrant ou traitant le sujet ?

-malheureusement en Algérie chaque dessinateur vit dans son coin, on se rencontre rarement on possède meme pas une association pour se regrouper même que on a essai de crée une auparavant faut d'autorisation, et encore pas de festivals les autorités ne tolère pas la caricature. Le seul festival qui excite est pour le neuvième art.

Quels sont les marges de libertés dont dispose un caricaturiste en Algérie ? Des lignes rouges sont-elles établies par les autorités?

-oui bien sure y a toujours des ligne a ne pas franchir et sont les même dans tout les pays arabe des sujet qu'on peut pas aborder... les tabou quoi... je site comme le sexe; la religion; les personnalités politique, ...etc. y a une tas de loi qui excite mise par les autorité faite a ne pas caricaturer le président les haute fonctionnaire pas toucher a la religion

Un petit sur votre participation au festival de caricature qui s'est déroulé récemment en Tunisie

. -très contant pour ma participation a un premiers festival arabe de la caricature qui c'est dérouler en tunisie dans le cadre de sfax capital de la culture arabe en 2016 je dirai bravo a nous frères tunisien pour leur mobilisation et la volonté a faire réussir cette événement, et aussi pour leur accueille et leur gentiesse.et aussi a faire des rencontre avec des artistes de monde arabe et voir chacun son expérience. j'espère que la Tunisie sera la capital de caricature arabe. merci a maghrebtoon pour cette interview a bientôt

lounis1.jpg

lounis10.jpg

lounishhh.jpg


Page lue 602 fois