Saint-Just-le-Martel et les dessinateurs

de presse pleurent la mort de Gérard Vandenbroucke

Geerard_Vandenbroucke.jpg


Au lendemain du décès de Gérard Vandenbroucke, la commune de Saint-Just-le-Martel (87) s'est réveillée orpheline de celui qui fut son maire pendant 25 ans et qui y créa le festival du dessin de presse et d'humour.

L'émotion était palpable à Saint-Just-le-Martel en ce samedi 16 février 2019, au lendemain du décès de Gérard Vandenbroucke qui fut maire de la commune pendant 25 ans.

Ses obsèques sont annoncées pour jeudi 21 février au matin : une "cérémonie civile privée mais ouverte à tous" est prévue dans l'espace Loup du centre international de la caricature et du dessin de presse et d'humour. Des membres du conseil municipal se sont d'ailleurs réunis ce samedi matin pour préparer cette cérémonie.

Des registres de condoléances seront également ouverts lundi 18 février à la mairie de Saint-Just-le-Martel ainsi qu'au siège de la communauté urbaine, rue Bernard Palissy à Limoges.

Le monde du dessin de presse pleure l'un de ses plus fervents défenseurs
Fondateur du désormais mondialement reconnu festival du dessin de presse et d'humour, Gérard Vandenbroucke avait été très affecté par les attentats de Charlie Hebdo : une place Georges Wolinski avait ainsi été inaugurée à St Just par sa femme Maryse en mai 2017.

Dès l'annonce du décès de Gérard Vandenbroucke, les responsables de la page facebook du salon de l'humour et du dessin de presse de Saint-Just-le-Martel ont également fait part de leur profonde émotion :

    Il n'y a pas de mot pour exprimer la douleur que nous ressentons tous ce soir. Gérard, Vanden, notre président, "le chef", notre ami, a tiré sa révérence...

evue de tweets des dessinateurs en Limousin et dans le monde entier (en Amérique latine, aux Etats-Unis...)
Geerard_Vandenbroucke1.jpg


Page lue 698 fois